Lionel DELBRUYERE Baryton

Lionel DELBRUYERE Baryton

Lionel DELBRUYERE Baryton

 

Lionel DELBRUYERE Baryton

Lionel DELBRUYERE Baryton

 

Lionel DELBRUYERE,
Baryton.

Tel:
Mail:

Dès l’âge de dix ans, Lionel DELBRUYERE a intégré la Maîtrise Boréale d’Avesnes- sur-Helpe (Nord) avec laquelle il s’est produit en Italie (Scala de Milan, San Carlo de Naples…), en Pologne, au Canada.
Il a à cette occasion travaillé sous la direction de Jean-Claude Malgoire.

Il décide de se consacrer au chant et suit des cours aux conservatoires de Lille puis de Tourcoing.
Il effectue son service militaire au sein du Choeur de l’Armée Française, sous la direction de Pierre-Marie Aubert.

Il participe alors à la Damnation de Faust (direction Jean-Claude Casadesus) au Théâtre de Lille et aux Champs Élysées, ainsi qu’à différents concerts d’opéra et de musique contemporaine. 

Après avoir suivi l’enseignement de plusieurs professeurs (Jean-Marie Joye, Pierre Catala, Philippe Duminy…), il trouve avec le baryton français, M.Robert Massard, un véritable maître de chant.
Souhaitant continuer son travail de recherche dans L’art du Chant Français qu’il affectionne, il travaille depuis deux ans auprès de Marc Barrard qui lui enseigne le travail de coloriste du chant, de Claude Deschamps qui le guide dans l’interprétation théâtrale des personnages et d’Anne-Marie Fontaine dans l’interprétation musicale. 

 Il participe entre autres aux Festivals d’été et d’hiver de Lamalou-Les-Bains.
Il y a ainsi campé D’Estillac dans La Veuve Joyeuse, Félicien Dieudonné et Bolivar dans 4 jours à Paris. 

Il a interprété le cycle de l’Atelier du peintre de Francis Poulenc au Musée des Beaux Arts de Besançon et donné un concert aux côtés de Françoise Garner au Grand Temple de Nîmes. 

 A l’occasion du Festival d’été 2012 de Lamalou-Les-Bains, il interprète Figaro dans Le Barbier de Séville, Bidard dans La Chauve Souris, D’Estillac dans La Veuve Joyeuse. 

 Il remporte le prix Françoise Terrier de la meilleure diction au Concours 2012 d’Opérette et d’Opéra-Comique français de l’Union Professionnelle des Maîtres du Chant Français (UPMCF). 

 Il multiplie depuis les prises de rôle dans différents théâtres : Don Juan dans Violettes impériales, Moralès dans Carmen, Robert dans La fille du tambour Major, Ange Pitou dans La fille de Mme Angot, Montlandry dans Le petit duc, Frédéric dans Lakmé, Danilo dans La Veuve joyeuse, Strauss fils dans Valses de Vienne, Ramires dans La Belle de Cadix, Valiente dans Andalousie.